1504064_10202087432259997_1942346781_n

 À Chelles, l’insécurité est partout, la mairie nulle part !

 Réaction de Brice Rabaste, candidat de la droite et du centre
aux élections municipales, suite au second braquage
de la boutique Bouygues à Chelles

 

Chelles, le 25 octobre 2013

 

Hier, la boutique Bouygues Télécom, située avenue de la Résistance à Chelles, a fait l’objet d’un braquage pour la deuxième fois en seulement trois semaines.

Cet évènement, qui s’inscrit dans une série d’actes de délinquance graves depuis le début du mois d’octobre, se solde par le silence pesant et le déni du Maire et de son équipe.

Alors que de nombreuses villes proches de Chelles (Montfermeil, Vaires-sur-Marne, Claye-Souilly ou encore Meaux) livrent une véritable bataille pour assurer la sécurité de leurs habitants, notre ville, par son laxisme, développe l’impunité.

Dans l’intérêt de nos concitoyens, j’appelle solennellement la municipalité à prendre ses responsabilités et à mettre enfin en place les mesures qui s’imposent pour protéger les Chellois.

Encore récemment dans le Parisien, l’équipe municipale justifiait la montée de l’insécurité par le manque de Policiers Nationaux et renvoie toute la responsabilité vers l’Etat.

Oui, le gouvernement est défaillant en matière de sécurité, préférant les effets d’annonce de son Ministre de l’Intérieur à l’action concrète sur le terrain.

Oui, l’action de Christiane Taubira, Gardes des Sceaux, Ministre de la Justice, soutenue par les élus socialistes, laisse entrevoir une impunité totale pour les délinquants.

Non, Monsieur le Maire de Chelles, la sécurité publique n’est pas uniquement une prérogative de l’Etat.

Le Maire a le devoir d’agir pour assurer la sécurité et la tranquillité de ses concitoyens. Dans de nombreuses villes, les maires de droite comme de gauche ont pris leurs responsabilités en engageant une véritable politique de lutte contre l’insécurité.

A Chelles, le Maire préfère se retrancher derrière ses convictions politiques plutôt que d’agir pour le bien de notre ville et de ses habitants.

Des solutions concrètes et efficaces existent pourtant. Avec l’équipe qui m’accompagne, dans le projet que nous élaborons avec les Chellois, nous proposons de :

-> Donner de véritables moyens à la Police Municipale pour lui permettre de remplir leur mission de sécurité publique ;

-> Déployer un véritable réseau de caméras de vidéo-protection dans tous les quartiers ;

-> Mettre en place un véritable travail avec la Justice, l’Education Nationale (collèges, lycées) et les familles afin de prévenir la délinquance et de punir sévèrement ceux qui défient la loi.

La sécurité et la tranquillité des Chelloises et des Chellois ne doit souffrir d’aucun immobilisme idéologique et partisan. Il est urgent d’agir !