Chelles, le 15 mars 2016. Brice Rabaste (LR), le maire de Chelles, a fait voter des taux d’imposition équivalents aux années précédentes lors du conseil municipal du 12 avril. Pas d’augmentation des impôts locaux

 

Brice Rabaste (LR), le maire de Chelles, a fait voter des taux d’imposition équivalents aux années précédentes lors du conseil municipal du 12 avril. (LP/G.P.)

Bonne nouvelle pour les contribuables chellois. Mardi soir, le conseil municipal de Chelles a voté les taux d’imposition pour 2016 et ceux-ci restent identiques aux années précédentes. Pour rappel, le taux de la taxe d’habitation est de 19,90 %, celui de la taxe foncière sur les propriétés bâties est de 24,35 % et celui de la taxe foncière sur les propriétés non bâties est de 86,12 %.

Ces différentes taxes devraient permettre de faire rentrer dans les caisses de la ville en 2016 un peu plus de trente millions d’euros. Lorsqu’il était candidat, le maire Brice Rabaste (LR) s’était engagé à ne pas augmenter les impôts locaux s’il était élu. Une promesse qu’il a, pour l’instant, tenue.

(Source : Le Parisien 13 Avril 2016)