6482433_fedb3250-c79d-11e6-a544-6975210c0c74-1_1000x625

Ce policier de la Brigade anticriminalité du commissariat de Chelles faisait de la veille sur Périscope, une application de vidéos instantanées, lorsqu’il est tombé, ce mardi,- sur les images d’un jeune homme se filmant dans une rue de Chelles et affirmant haut et fort qu’il allait se battre avec quelqu’un. Sur la vidéo, il exhibait un objet d’où sortaient deux étincelles. Le fonctionnaire a aussitôt alerté ses collègues et leur a envoyé la vidéo. Les policiers ont patrouillé dans la ville. Ils ont fini par interpeller cet étudiant âgé de 18 ans, originaire d’Angers (Maine-et-Loire), dans le centre-ville, avenue de la Résistance. Sur lui, ils ont découvert une petite bombe lacrymogène et un schocker électrique qui avait la forme d’un téléphone. Le jeune homme - qui voulait juste faire le buzz - a été auditionné, avant d’être remis en liberté. Il a fait l’objet d’un rappel à la loi. Les deux armes ont été saisies.

Guénaèle Calant

(Source : Le Parisien - Edition 77 Nord - 21 décembre 2016)