Chelles, ce mardi. Adam a reçu d’un voisin un coup de couteau au bras droit lors d’une rixe qui a éclaté lundi soir, vraisemblablement après une altercation pour un motif futile. LP/Hendrik Delaire

« La blessure que j’ai reçue est bien moins grave que celle de mon frère, qui a été poignardé au thorax au niveau du pectoral droit. Le coup de couteau est passé à quelques centimètres de son cœur, selon les médecins ». Adam, 27 ans, relève sa manche pour montrer la longue entaille qui lui lacère le bras. Cette blessure lui a été infligée lundi soir à Chelles lors d’une rixe avec trois autres habitants de son quartier. Le jeune homme a reçu un coup de couteau au pied de l’immeuble où vit sa compagne. Son frère de 26 ans, plus gravement touché, a été admis aux urgences de l’hôpital de Monterfmeil-Le Raincy.

Il est environ 21 heures lorsque cette altercation éclate à l’angle des rues du Docteur Roux et des Buttes pour un motif apparemment futile. « Nous étions sur notre balcon au premier étage avec ma compagne lorsque ces deux frères, connus dans le quartier, sont arrivés. Au début je discutais tranquillement avec le plus jeune mais le plus âgé m’a pris à partie », raconte Adam. Le ton serait aussitôt monté. « Il m’a dit de descendre si je n’étais pas content, ce que j’ai fini par faire, reconnaît Adam. A peine arrivé en bas, je les ai vus qui se jetaient sur moi ».

L’échange de coups est violent mais Adam ne s’en laisse pas compter. Le père des deux jeunes se serait alors mêlé de la bagarre. La tension retombe un instant et l’homme âgé de 46 ans se serait alors éloigné avec ses deux fils. Arrivé à ce moment-là, le frère d’Adam aurait alors tenté de parlementer avec le père, qui l’aurait poignardé au thorax avec un couteau de cuisine en céramique avant de blesser Adam au bras. Ce dernier a alors pris la fuite en voiture pour amener son frère à l’hôpital de Montfermeil-Le Raincy, où il a aussitôt été pris en charge. Son pronostic vital n’est pas engagé et il est sorti de l’hôpital ce mardi après-midi.

Un déroulement des faits que tente de vérifier le parquet de Meaux en charge de l’enquête après que l’auteur présumé des coups de couteau a été placé en garde à vue au commissariat de Chelles vers 0 h 50 dans la nuit de lundi à mardi. « Il s’agit clairement d’une bagarre collective dont nous ignorons pour le moment le contexte. De nombreuses auditions de témoins ont été menées ce mardi mais l’auteur présumé des coups de couteau n’a pas encore été entendu. Il a dû être hospitalisé à La Pitié Salpêtrière, à Paris, pour des plaies à la mâchoire. La victime n’a pas été entendue non plus. J’ai donc prolongé la garde à vue de l’auteur des coups de couteau pour violences en réunion et usages d’arme », explique Emmanuel Dupic, procureur-adjoint au parquet de Meaux.

Hendrik Delaire

(Source : Le Parisien - Edition 77 Nord - 16 mai 2017)