Chelles, ce mardi. Une octogénaire a été secourue par un groupe de jeunes âgés d’une vingtaine d’années lors de l’incendie de son pavillon, avenue Colbert. LP/Hendrik Delaire

Un peu plus de 24 heures après les vitres du pavillon sont toujours ouvertes et des débris calcinés jonchent le jardin. Dans la nuit de dimanche à lundi, une Chelloise de 89 ans a échappé à l’incendie de sa maison, grâce à l’intervention d’un groupe de jeunes âgés d’une vingtaine d’années.

Il est environ minuit. Ce groupe flâne dans les environs, lorsqu’il aperçoit des flammes se dégageant d’un pavillon de l’avenue Colbert. Ils préviennent aussitôt les secours mais voyant les minutes défiler, ils décident d’escalader le grillage et de briser une vitre.

À l’intérieur de cette maison meulière, ils découvrent une dame âgée, qui vit seule chez elle, et l’évacue avant que le feu ne se propage. L’octogénaire est saine et sauve et est, depuis, hébergée au domicile de ses enfants, dans une autre commune.

Selon les pompiers l’incendie, qui a ravagé le pavillon, est d’origine accidentelle et se serait déclaré dans la cuisine.

Hendrik Delaire

(Source : Le Parisien - Edition 77 Nord - 17 octobre 2017)