Chelles, le 19 octobre. Financées par le conseil départemental, les deux nouvelles serres du collège de l’Europe ont été inaugurées en présence des élèves de Segpa et Bernard Cozic (LR), vice-président du conseil départemental en charge du personnel et des bâtiments (2e à gauche). LP/Hendrik Delaire

Les deux nouvelles serres du collège de l’Europe, à Chelles, ont été officiellement inaugurées. L’une est chaude et l’autre est froide. Les élèves disposent en plus de vestiaires plus proches.

« Nos anciennes serres étaient vétustes et avaient été abîmées par la grêle. Grâce aux deux nouvelles, les élèves ont de bien meilleures conditions travail. » Professeure d’horticulture pour les Sections d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) du collège de l’Europe à Chelles, Edwige Bonnaire a vu son quotidien changer depuis la construction des deux structures dans l’espace horticole du collège.

Opérationnelles depuis avril dernier après 14 mois de travaux, ces deux serres de 60 m² ont été officiellement inaugurées jeudi dernier, par Bernard Cozic (LR), vice-président du conseil départemental chargé des bâtiments. Coût du chantier pour le département : 700 000 euros.

« Il y a une serre chaude et une serre froide qui nous permettent de faire pousser différents types de plantes. Les enseignants peuvent même laisser leurs géraniums en hivernage. Avec l’arrivée de huit ordinateurs, les élèves sont beaucoup plus autonomes dans leur travail », explique Edwige Bonnaire.

Le prochain sera le collège Jean-des-Barres

« C’est beaucoup plus moderne et lumineux qu’avant et désormais, nous avons des vestiaires pour nous changer alors qu’avant, il fallait traverser la cour du collège avec les vêtements de sécurité », apprécie Benjamin, élève en Segpa en 3e.

Cette réhabilitation s’inscrit dans un plan global de rénovation des 27 Segpa de Seine-et-Marne. « La politique en faveur des collèges est une de nos priorités. Près de 58 millions d’euros ont été investis dans les collèges aussi bien pour des constructions de nouveaux établissements que des rénovations de collèges existants. Sur les quatre collèges avec des champs horticoles du département, c’est le deuxième à faire l’objet d’une réhabilitation, après le collège Hippolyte-Rémy de Coulommiers. Le collège Jean-des-Barres verra également ses serres rénovées prochainement », indique Bernard Cozic.

Hendrik Delaire

(Source : le Parisien - Edition 77 Nord - 22 octobre 2017)